Louis XI (1461-1483)

Les maîtres de la monnaie de Bourges sous le règne de Louis XI sont :

  • Nicolas Brisoul2 jusqu'en janvier 1462 ;
  • Ursin de Sauzais1-3 à compter de février 1462 jusque début 1467, pour lequel son père Guillaume de Sauzais tient le compte de la monnaie ;
  • Guillaume de Sauzais7-8-9-13 de mars 1467 à 1470 au moins, et peut-être jusqu'en octobre 1474 ;
  • Guérin Portier19 à compter au plus tard de 1474 et peut-être jusque vers 1479 ou 1480 ;
  • Pierre Filzdefemme20 (ou Filsdefemme, ou Filzdefâme) à partir de 1479 ou 1480.

Ecu d'or à la couronne

1e émission,  31 décembre 1461

Ecu d'or
L.XI_01E1 / iNumis (www.inumis.com)

Titre 0,963 (23k 1/8) ; poids 3,447 g ; cours 27 s. 6 d.t.
Réf. : Dy.539

A/
LVDOVICVS:DЄI:GRA:FRANCORVᙏ:RЄX:B (a)
LVDOVICVS:DЄI:GRA:FRANCOR:RЄX:B (a')
LVDOVICVSDЄIGRAFRANCORRЄXB (b)
Ponctuation par deux superposés, un dans les couronnelles
LVDOVICVS.DЄI.GRA.FRAnCORV.RЄX.B (c)
LVDOVICVS:DЄI:GRA:FRAnCORV:RЄX B (d)
LVDOVICVS:DЄI:GRA:FRACORV:RЄX B (e)
LVDOVICVS°DЄI°GR°FRACORV°RЄX°B (f)
Ponctuation par deux ° superposés
LVDOVICVS DЄI GRA FRANCORV RX:B (g)
LVDOVICVS DЄI GRA FRANCORV RX B (g')
LVDOVICVSDЄI GRA FRANCORVᙏ RЄX B (h)

R/
XPC.VInCIT.XPC.RЄGNAT.XPC.IᙏPЄRAT.B (1)
XPCVInCITXPCRЄGNATXPCIᙏPЄRATB (2)
Ponctuation par deux superposés, un dans les couronnelles
XPCVInCITXPCRЄGNATXPCInPЄRAT B (3)
Ponctuation par un , un dans les couronnelles
XPC:VInCIT:XPC:RЄGNAT:XPC InPERAT B (4)
XPC:VInCIT:XPC:RЄGNAT:XPC InPERA B (4')
XPCVINCIT XPC RЄGnAT XPCINPE B (5)
Ponctuation par un , un dans les couronnelles
XPS°VInCIT°XPS°RЄGNAT°XPS°IᙏPЄRAT°B (6)
Ponctuation par deux ° superposés
XPC VInCIT XPC RЄGNAT InPЄPRA B (7)
XPC:VInCIT:XPC:RЄGnAT:XPC IPЄR:B (8)
XPC:VInCIT.XPC:RЄGnAT.XPC:IᙏPЄRT.B (8')
XPC VInCIT:XPC RЄGnAT:XPC InPЄRAT B (8'')
XPC.VInCIT.XPC RЄGNAT.XPC InPЄRT B (9)
XPC VInCIT XPC RЄGNAT XPC InPЄRAT B (10)
XPC VINCITXPC RЄGNATXPC INPЄRAT (B ?) (11)

Production 3-7 :
Du 14 juillet au 18 décembre 1462 : 3 800 ex
Du 21 février au 20 août 1463 : 2 400 ex
Du 16 mai 1463 au 8 avril 1464 : 5 200 ex
Du 19 mai 1464 au 9 mars 1465 : 7 800 ex
Du 2 août 1465 au 4 avril 1466 : 6 200 ex
Du 7 mai au 1er août 1466 : 2 400 ex
Du 23 août 1466 au 18 janvier 1467 : 5 000 ex
Du 4 mars au 24 juin 1467 : 5 200 ex
Du 8 août au 25 novembre 1467 : 4 400 ex
Du 17 février au 12 avril 1468 : 3 000 ex
Du 28 mai 1468 au 16 avril 1469 : 8 600 ex
Du 2 mai au 14 décembre 1469 : 7 600 ex

Exemplaires retrouvés :
a1       2      iNumis vso 18 lot 493 (3,45 g)
                   iNumis vso 14 lot 572 (3,42 g)
a'1      1      G. Crépin - Albuquerque 94 lot 31 (3,39 g)
a8'      1      MDC Monaco n°5 lot 250 (?)
b1       1      CGB bry_557500 (3,36 g)
b2      2      G. Crépin - Crédit de la Bourse 10/1991 lot 131 (3,42 g)
                  CGB bry_479305 (3,40 g)
b7       1     CGB_bry 676135 (3,40 g)
b8''     1     Elsen vso 129 lot 388 (3,36 g)
c3       1     ALDE (id OGN réf.8244) coll J R 10/2013 lot 56 (3,38 g)
d1       1     G. Crépin - Argenor Numismatique 25/04/2002 lot 296 (3,37 g)
d4       1     G. Crépin - Crédit de la Bourse 26-28/04/1993 lot 368 (3,41 g)
d9       1     ALDE 05/2013 lot 25 (?)
e4’      1     G. Crépin - Burgan vso 47 lot 159 (3,32 g)
e5       1     BnF ROY-266 Côte 1002 (3,34 g)
f6        1     BnF ROY-267 Côte 1003 (3,34 g)
g8       1     BnF ROY-268 N3808 (3,35 g)
g'10    1     G. Crépin - Coll. F. Beau
h11     1     Elsen vso 136 lot 380 (3,39 g)

2e émission,  4 janvier 1474

L.XI_01E2

Titre 0,963 (23k 1/8) ; poids 3,399 g ; cours 30 s. 3 d.t.
Réf. : Dy.539A

Nous n'avons retrouvé aucun écrit témoignant d'une production d'écus à la couronne à Bourges après 1469. Les archives analysées par A. Clairand et J.Y. Kind (Les sentences prononcées à l'encontre des maîtres et des officiers monétaires du royaume, d'après les registres criminels de la sous-série Z1b des Archives nationales - 1470-1669) nous apportent cette information (19) : « aud. Martin de Charpeignes, garde dessusd., pour congnoistre les escuz qui doresenavant seront fais en lad. Monnoye de Bourges que par le tailleur de lad. Monnoye il fera mectre pour contreseing aux deux costez du grant fleuron de la couronne des fers à monnoyer escuz deux petiz poins cloz ». En dehors de ces deux points, et éventuellement du poids, rien ne permet apparemment de distinguer la seconde émission - si elle a eu lieu - de la première.

Non retrouvé.

Ecu d'or au soleil

2 novembre 1475

Ecu d'or au soleil
L.XI_02 / iNumis (www.inumis.com)

Titre 0,963 (23k 1/8) ; poids 3,496 g ; cours 33 s.t.
Réf. : Dy.544

A/
LVDOVICVS°DЄI°GRA°FRANCORVᙏ°RЄX°B (a)
Ponctuation par deux ° superposés
LVD:OVICVS°DЄI°GRA°FRAnCORVᙏ°RЄX°✫B (b)
Ponctuation par deux ° superposés
LVDOVICVS°DЄI°GRA°FRAnCORV°RЄX°✫°B (b')
Ponctuation par deux ° superposés
LVDOVICVS:DЄI:GRA:FRAnCORV RЄX.B (c)
LVDOVICVS°DЄI°GRA°FRAnCORVᙏ°RЄX°B (d)
Ponctuation par deux ° superposés
LVDVICVS°DЄI°GRA°FRAnCORVᙏ°RЄX°B° (e)
Ponctuation par deux ° superposés

R/
XPS°VInCIT°XPS°RЄGnAT°XPS°IᙏPЄRAT°B (1)
Ponctuation par deux ° superposés
XPS°VInCIT°XPS°RЄGnAT°XPS°IᙏPЄRA°B (1')
Ponctuation par deux ° superposés
XPS°VInCIT°XPS°RЄGnAT°XPS°InPЄRAT B (2)
Ponctuation par deux ° superposés
XPS°VInCIT°XPS°RЄGnAT°XPS°IᙏPЄRAT°✫B (3)
Ponctuation par deux ° superposés
XPC VInCIT XPC RЄGnAT XPC InPЄRAT B (4)

Exemplaires retrouvés :
a1       8     iNumis vso 40 lot 125 (3,40 g)
                  iNumis vso 42 lot 278 (3,45 g)
                  ICE vente 8 lot 77 (3,52 g)
                  NumisCorner réf.484939 (3,47 g)
                  G. Crépin - infomonnaie n°280 (3,32 g)
                  BnF ROY-307 CHA1035 (3,42 g) (Chabouillet 1874)
                  MDC Monaco e-auction 10 lot 242 (3,33 g)
                  CGB bry_933596 (3,46 g)
a1'      1     CNG vente 100 lot 653 (3,41 g)
b2      1     Numismeo réf.4488 (3,15 g)
b3      2     G. Crépin - P. Guillard (mars 2011)
                  BnF ROY-308 1967-305 (3,34 g) (trésor de Martigné Mayenne 1967)
b'2      1     G. Crépin - Bourgey 08/02/1995 coll. Vernin lot 193 (3,41 g)
b’3     1     G. Crépin - Argenor Numismatique 10/2001 lot 72 et 10/2002 lot 97 (3,47 g)
c4      1     G. Crépin - OGN (3,38 g)
d1'     1     Hess Divo AG 336 lot 565 (3,42 g)
d2      1     Coll. Marchéville n°1790 (?)
e1      1      BnF ROY-309 Y28912-454 (3,46 g) (Coll. Smith-Lesouëf)

Gros de roi

31 décembre 1461

Pasdephoto
L.XI_03

Titre 0,917 ; poids 3,547 g ; cours 33 d.t.
Réf. : Dy.548

A/
+LVDOVICVSDЄI GRAFRAnCORRЄXB (a)

R/
+SITnOᙏЄnDOᙏInIBЄnЄDICTVᙏB (1)

Production 1 :
Les 06 septembre et 22 janvier 1465 : 6 000 ex

Exemplaires retrouvés :
a1        1      G. Crépin - Musée de la Monnaie n°1232 (2,81 g)

Blanc à la couronne

1e émission,  31 décembre 1461

Blanc à la couronne
L.XI_04E1 / collection de l'auteur

Titre 0,359 ; poids 3,022 g ; cours 10 d.t.
Réf. : Dy.550

A/
+LVDOVICVSFRANCORVᙏRЄXB (a)
+LVDOVICVSFRANCORVᙏRЄX B (b)
+LVDOVICVSFRANCORVRЄXB (c)
+LVDOVICVSFRANCORV:RЄX• (d)

R/
+SITnOᙏЄDnIBЄNЄDICTVᙏB (1)
+SITnOᙏЄDnIBЄNЄDICTVᙏ B (2)
+SITnOᙏЄDnIBЄNЄDICTVᙏDB (3)
+SITnOᙏЄNDnIBЄNЄDICTVᙏ:B (4)

Croix cantonnée d'une couronne en 1 et 4, d'un lis en 2 et 3 (I)
Croix cantonnée d'un lis en 1 et 4, d'une couronne en 2 et 3 (II)

Production 1-9 :
Du 30 avril 1462 à mars 1463 : 37 000 ex
Du 27 mai 1463 au 30 mars 1464 : 33 000 ex
Du 06 juin 1464 au 23 mars 1465 : 28 000 ex
Du 12 septembre 1465 au 25 mai 1466 : 29 000 ex
Du 13 juin 1467 au 1er avril 1468 : 48 000 ex
Du 03 juin 1468 au 02 avril 1469 : 17 000 ex

Exemplaires retrouvés :
a1 II   3    NumisCorner réf.33911 (2,37 g)
                 G. Crépin - Rtnumis (2.32 g)
                 G. Crépin - CGB Monnaies V lot 1052 (2,23 g)
a2 I    2    BnF Côte 1026 (2,65 g)
                 NumisCorner réf.16400 (2,62 g)
a3 I    1    BnF ROY-11008 (2,49 g)
b1 II   2    BnF ROY-11005 (2,67 g)
                 MdA vso 12 lot 359 (2,39 g)
b2 I    1    coll. C. Bauger (id iNumis 53 lot 181) (2,57 g)
c1 II   1    G. Crépin - coll. F. Beau
d4 II  1    coll. C. Bauger (2,87 g)

2e émission,  4 janvier 1474

Petit blanc à la couronne
L.XI_04E2 / iNumis (www.inumis.com)

Titre 0,359 ; poids 2,846 g ; cours 10 d.t.
Réf. : Dy.550C

Bien que normalement les monnaies de la seconde émission ne devraient pouvoir être différenciées de celles de la première émission par leur poids en théorie plus faible, nous partageons l'avis de Gérard Crépin qui émet cette hypothèse : les monnaies présentant des N romains à FRANCORVM et BENEDICTVM appartiendraient à la première émission et celles présentant des N onciaux à FRANCORVM et BENEDICTVM appartiendraient à la seconde. Nous ajoutons pour appuyer cette hypothèse que les I barrés sont toujours associés aux N onciaux présumés de la seconde émission et jamais aux N romains, que ces I barrés sont également présents dans les légendes des blancs au soleil frappés immédiatement après la seconde émission des blancs à la couronne, et que cette particularité se perpétue également sur les blancs frappés sous Charles VIII.

A/
+LVDOVICVSFRAnCORVRЄXB (a)
Les I sont barrés
+LVDOVICVSFRAnCORVRЄXB (b)
Les I sont barrés, annelet 4e (sous le O)
+LVDOVICVSFRAnCORVRЄXB (c)
Les I sont barrés, point sous la croisette initiale

R/
+SITnOᙏЄDnIBЄnЄDICTVB (1)
Les I sont barrés
+SITnOᙏЄDnIBЄnЄDICTVᙏB (2)
Les I sont barrés
+SITnOᙏЄDnIBЄnЄDICTVB (3)
Les I sont barrés, point sous la croisette initiale et sous la croix

Croix cantonnée d'une couronne en 1 et 4, d'un lis en 2 et 3 (I)
Croix cantonnée d'un lis en 1 et 4, d'une couronne en 2 et 3 (II)

Exemplaires retrouvés :
a1 I     4      BnF ROY-11007 (2,52 g)
                   iNumis vso 3 lot 352 (2,36 g)
                   iNumis vso 9 lot 469 (2,56 g).
                   G. Crépin - vente internet (2,85 g)
a1 II    1      BnF ROY-11006 (2,04 g)
a2 ?    1      coll. Marchéville n°1841
b1 II    1     iNumis vso 1 lot 652 (3,06 g)
c3 II    1     BnF ROY-11004 (2,35 g)

Blanc au soleil

2 novembre 1475

Blanc au soleil
L.XI_05 / collection de l'auteur

Titre 0,359 ; poids 3,117 g ; cours 12 d.t.
Réf. : Dy.553

A/
LVDOVICVS°FRANCORV°RЄX°B (a)
Ponctuation par deux ° superposés, les I sont barrés
LVDOVICVS°FRANCORVᙏ°RЄX°B (b)
Ponctuation par deux ° superposés, les I sont barrés
LVDOVICVS°FRAnCORV°RЄX°B (c)
Ponctuation par deux ° superposés, les I sont barrés

R/
SIT°nOᙏЄn°DnI°BЄnЄDICTV°B (1)
Ponctuation par deux ° superposés, les I sont barrés
SIT°nOᙏЄn°DnI°BЄnЄDICTVᙏ°B (2)
Ponctuation par deux ° superposés, fleuron 3e

Exemplaires retrouvés :
a1     9      iNumis VSO 1 lot 656 (3,82 g)
                 MdA vso 4 lot 587 (2,97 g)
                 MdA vso 12 lot 364 (2,62 g)
                 coll. C. Bauger (2,76 g)
                 coll. Marchéville n°1858 (?)
                 BnF M 8079 (ROY-8365) (2,63 g)
                 BnF ROY-11242 (2,05 g)
                 BnF CC0645-CC0654 (?)
                G. Crépin - internet (2.79 g)
                G. Crépin - coll. J. Deboucq
b2     1     CGB bry_341772 (2,84 g)
c1     1     G. Crépin - coll. G. Siwarski (2,55 g)

Liard

18 septembre 1467

Liard
L.XI_06 / BnF (gallica.bnf.fr)

Titre 0,239 ; poids 1,274 g ; cours 3 d.t.
Réf. : Dy.560

A/
LVDOVICVSFRANCORVᙏ RX B (a)

R/
SIT.nOᙏЄN.DnI.BЄnЄDICTᙏ B (1)
SIT:nOᙏЄN:DnI:BЄNЄDICTᙏ:B (2)
SIT.nOᙏЄN.DnI.BЄNЄDICTVᙏ B (3)

Croix cantonnée d'une couronne en 1 et 4, d'un lis en 2 et 3 (I)
Croix cantonnée d'un lis en 1 et 4, d'une couronne en 2 et 3 (II)

Exemplaires retrouvés :
a1 II    1      coll. G. Crépin
a2 II    1      BnF R 965.358 (ROY-8409) (1,24 g)
a3 II    1      coll. C. Bauger (0,88 g)  
                

Références

Félicien de Saulcy, Recueil de documents relatifs à l’histoire des monnaies frappées par les rois de France depuis Philippe Auguste jusqu’à François 1er (1879-1887)

1 Saulcy, tome III, p.243-244
30 avril 1462 : « A Bourges, par Ursin de Sauzay, maître particulier, Guillaume de Sauzay, son père, tenant le compte de la monnaie.
Blancs de 10 d. t. à 4 d. 12 gr. et de 81 au marc, jusqu'au 11 mars suivant, 456 marcs et 63/81. - 37000 frappés.
Item, par le même, commis à la maîtrise, du 27 mai 1463 au 30 mars suivant, 107 marcs et 11/27. - 33000 frappés.
Le tailleur de la monnaie est Raoullin Hastiveau.
Item par le même, du 6 juin 1464 au 23 mars suivant, 345 mars et 55/81. - 28000 frappés.
Item, du 12 septembre 1465 au 25 mai 1466, 358 marcs 2/81. - 29000 frappés.
Gros d'argent à 11 d. 12 A. R. et de 69 au marc, valant 2 s. 6 d. t., les 6 septembre et 22 janvier 1465, 86 marcs et 22/23. - 6000 frappés. »

(A. N. Reg. Z, 1376 ; Carton Z, 1b, 848-50)

2 Saulcy, tome III, p.244
7 mai 1462 : « Nicolas Brisoul rend ses comptes de l'ouvrage tant d'or que d'argent fait en la monnaie de Bourges depuis le mois d'octobre 1457 jusqu'au mois de janvier 1461 [lire 1462] en suite de quoi Brisoul est mis en possession définitive de l'office de général maître. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 4, fol. 106 v°)

3 Saulcy, tome III, p.244
14 juillet 1462 : « A Bourges, par Ursin de Sauzay, pour lequel son père Guillaume de Sauzay tient le compte de la monnaie, jusqu'au 18 décembre suivant, écus à 23 k. 1/8 et de 71 au marc. - 3800.
Item, du 21 février 1462 au 20 août 1463. - 2400.
Item, du 16 mai 1463 au 8 avril 1464. - 5200.
Ecus à 23 k. 1/8 et de 71 au marc, par le même, du 19 mai 1464 au 9 mars suivant. - 7800.
Item, du 2 août 1465 au 4 avril suivant. - 6200.
Item, du 7 mai 1466 au 1er août suivant. - 2400.
Item, du 23 août 1466 au 18 janvier suivant. - 5000. »

(A. N. Reg. Z, 1376 ; Carton Z, 1b, 848-50)

4 Saulcy, tome III, p.252
23 décembre 1465 : « Mention de Guillot Tripaut, garde de la monnaie de Bourges, qui s'oppose à ce qu'on donne sa place à tout autre. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 4, fol. 146 v°)

5 Saulcy, tome III, p.256
09 décembre 1466 : « Distribution des droits de la monnaie de Bourges par sire Nicolas Brisoul, au nom de Ursin de Sauzay, tenant le compte de ladite monnaie, pour un an échu au mois d'avril dernier passé. »
(A. N. Carton Z, 1b, 601)

6 Saulcy, tome III, p.256
4 mars 1467 : « Débat pour l'office de garde de la monnaie de Bourges, entre Pierre Bruzay, qui demande à remplacer Guillot Trippault. Celui-ci est garde titulaire de la monnaie de Bourges. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 4, fol. 163 v° et 164 r°)

7 Saulcy, tome III, p.256
4 mars 1467 : « A Bourges, par Guillaume de Sauzay, maître particulier, jusqu'au 24 juin 1467, écus à 23 k. 1/8 et de 71 au marc. - 5200.
Item du 8 août 1467 au 25 novembre suivant. - 4400.
Item du 17 février 1467 au 12 avril suivant, avant Pâques. - 3000.
Item du 28 mai 1468 au 16 avril 1469 après Pâques. - 8600.
Item du 2 mai 1469 au 14 décembre suivant. - 7600. »

(A. N. Reg. Z, 1376 ; Carton Z, 1b, 848-50)

8 Saulcy, tome III, p.256
11 mars 1467 : « Mention de Guillaume de Sauzay, commis par les gardes à faire l'ouvrage de la monnaie de Bourges. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 4, fol. 164 v°)

9 Saulcy, tome III, p.257
13 juin 1467 : « A Bourges, par Guillaume de Sauzay, commis à la maîtrise, grands blancs de 10 d. t., à 4 d. 12 gr. de loi et de 81 au marc ; du 13 juin 1467 au 1er avril suivant, 592 marcs et 16/27. - 48000 frappés.
Item du 3 juin 1468 au 2 avril, jour de Pâques 1469, 209 marcs et 71/81. - 17000 frappés. »

(A. N. Reg. Z, 1376 ; Carton Z, 1b, 848-50)

10 Saulcy, tome III, p.263
17 mai 1468 : « Fut ordonné au comptouer par manière de provision que obstant que de présent en la monnoye de Bourges aucun tailleur que se puisse aidier, que pour le fait de l’ouvrage de lad. monne, Guillaume le May taillera une pille et deux trousseaux à excuz d’or et trois trois pilles et six trousseaux à monnoyer grans blans, pour iceulx faire envoyer cloz et scellez aux gardes d’icelle monne, desquelz led. Guillaume prendra les droiz de ferrage du monnoyage fait sur iceulx fers. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 4, fol. 177 v°)

11 Saulcy, tome III, p.266
24 janvier 1470 : « Les gardes de la monnaie de Bourges sont condamnés à l'amende : le premier, Martin de Charpaignes, à 44 s. parisis, et le second, Pierre de Bruzay, à 22 s. parisis, pour fautes commises. Ils envoyaient une boîte où ils disaient être 43 écus d'or, et leur cahier n'en mentionnait que 38, qui s'y trouvaient en effet... »
(A. N. Reg. Z, 1b, 4, fol. 188 r°)

12 Saulcy, tome III, p.275
22 août 1474 : « Furent présentées au comptouer certaines lettres Royaulx de don de création de l'office de garde extraordinaire de la monnoye de Bourges, impétrées par Philippon Lair, requérant l'entérinement. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 5, fol. 36 r° et v°)

12bis Saulcy, tome III, p.275
04 octobre 1474 : « Philippon Lair, examiné par les généraux maîtres, est trouvé insuffisant. »
07 octobre 1474 : « Opposition de Anthoine le Bon, garde de la monne de Bourges. »
(A N. Reg. Z, 1b, 5, fol. 37 r° et v°)

13 Saulcy, tome III, p.275
24 octobre 1474 : « Sire Germain Vivien, général maître, se rend à Bourges pour instruire contre le commis à la maîtrise, Guillaume de Sauzay, et les gardes, pour certains escuz d'or courans par les bourses trouvez eschars et hors les remèdes de loy à ce ordonnés. »
(A N. Reg. Z, 1b, 5, fol. 38 r°)

14 Saulcy, tome III, p.276
23 décembre 1474 : « Ursin de Sauzay, essaieur de Bourges, et Jaubert, me particulier, pour escharceté d'escus, condamnés sur le rapport de Germain Bracque, général. Le même Ursin de Sauzay mis à l'amende le 12 juillet et le 6 septembre 1486. »
(Lecoq, fol. 31 r°)
« Guillaume de Sauzay, commis à la maîtrise de Bourges, et Guestyn Pottier, maître particulier, condamnés pour escharceté d'écus sur le rapport de Germain Braque, général. »
(Lecoq, fol. 43 r°)
« Martin de Charpignes, garde de la monne de Bourges, condamné à l'amende pour escharceté d'écus, à la relacion de Germain Braque, général. »
(Lecoq, fol. 24 v°)

15 Saulcy, tome III, p.287
24 avril 1478 : « Antoine le Bouc, garde de la monnaie de Bourges, s'oppose à ce que son office soit donné à un autre. »
(A. N. Reg Z1b 5, fol. 77 v°)

16 Saulcy, tome III, p.288
18 janvier 1479 : « Thomas de Genoilhac, garde de la monne de Bourges, fait la même opposition [s'oppose à ce que l'on donne son office à un autre]. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 5)

17 Saulcy, tome III, p.289
06 mars 1479 : « Philippon Lair, sommelier de l'eschansonnerie du Roy, demande à être reçu garde de la monne de Bourges. Le Roy lui ayant donné cet office, Thomas de Janilhac fait opposition. »
(A. N. Reg. Z, 1b, 5)

18 Saulcy, tome III, p.295
30 août 1481 : « Pierre Filzdefemme, me de Bourges, a esté condemné en 30 l. t. d'amende pour l'escharceté de demi-karat d'une boeste par luy faicte, en laquelle avoit 50 d.
Le 8 avril 1482, il obtient son pardon.
Le 10 avril 1482, il est de nouveau mis à l'amende de 100 l. t. pour escharceté d'une boeste où il y avoit 13 d. d'or. »

(Lecoq, fol. 44 r° et v°)

Arnaud Clairand et Jean-Yves Kind, Les sentences prononcées à l'encontre des maîtres et des officiers monétaires du royaume, d'après les registres criminels de la sous-série Z1b des Archives nationales (1470-1669)

19 23 décembre 1474 : Sentence à l'encontre de Guillaume de Sauzay, anciennement commis à la maîtrise de la Monnaie de Bourges, Guenim Portier, actuel maître particulier, Martin de Charpeignes, garde, et Ursin de Sauzay, essayeur (« ...lequel par avant avoit esté maistre particulier de lad. Monnoye [et] a plusieurs fois fait l'ouvrage d'icelle Monnoye pour sond. père [Guillaume de Sauzay]... »), pour écharceté de loi trouvée en des écus à la couronne (« ...touchant l'escharceté de loy hors les remèdes sur ce ordonnez trouvée en dix deniers d'or escuz, c'est assavoir neuf d'iceulx courans par les bourses et le dixiesme trouvé avecques autres deniers d'or escuz ès boistes derrenièrement apportées de l'ouvrage fait par led. Guenim Portier fais en lad. Monnoye de Bourges... »). Amende de 150 livres tournois pour Guillaume et Ursin de Sauzay, de 15 livres tournois pour Martin de Charpeignes et de 35 livres tournois pour Guenim Potier (« ...et si condempnons les dessusd. ès fraiz de justice par nous tauxez en la somme de LXVII livres tournois, c'est assavoir lesd. Guillaume et Ursin de Sauzay pour leur part desd. fraiz de justice en la somme de L livres tournois, led. Martin de Charpeignes en la somme de cent solz tournois et led. Guenim Portier le Jeune en la somme de XII livres tournois... »). Injonction « aud. Martin de Charpeignes, garde dessusd., pour congnoistre les escuz qui doresenavant seront fais en lad. Monnoye de Bourges que par le tailleur de lad. Monnoye il fera mectre pour contreseing aux deux costez du grant fleuron de la couronne des fers à monnoyer escuz deux petiz poins cloz ».
(Z1b 30 f° 18r°)

20 30 août 1481 : Sentence à l'encontre de Pierre Filzdefemme le jeune, maîtreparticulier de la Monnaie de Bourges, pour écharceté de loi trouvée en une boîte d'écus ausoleil (« ...pour avoir excédé le remède de demy-carat d'or fin pour marc en une boiste d'écuz d'or au soleil par lui faicte du XXIXe jour de septembre mil CCCCIIIIxx jusques au VIIIe jour de juillet exclus mil [CCCC]IIIIxx et I, en laquelle boiste avoit V deniers d'or desd. escuz... »). Amende de 30 livres tournois.
(Z1b 30 f° 88r°)

21 8 avril 1483 : Entérinnement par les généraux des Monnaies des lettres royales de pardon (Plessis-du-Parc, 11 février 1483) obtenues par Pierre Filzdefemme le jeune, anciennement maître particulier de la Monnaie de Bourges, pour écharceté de loi trouvée en une boîte d'écus d'or au soleil (« Le VIIIe jour d'avril mil CCCCIIIIxx et deux, par vertu des lettres patentes du roy, notredit seigneur, données au Plessis du Parc le XIe jour de février derrenier passé, par lesquelles icellui seigneur a quicté, remis et pardonné à Pierre Filzdefemme le jeune, naguières maistre particulier de la Monnoye de Bourges, la faulte et escharceté de loy par lui commise en une boiste d'escuz d'or au soleil depuis le VIIe jour d'aoust mil CCCCIIIIxx et ung jusques au derrenier jour de mars exclus ensuivant oudit an avant Pasques, en laquelle boiste avoit VII deniers d'or desd. escuz jugez eschars de loy trois VIIIe de carat d'or fin pour marc qui est excédé le remède sur ce ordonné ung quart de carat d'or fin pour marc, et aussi a quicté et pardonné aud. Filzdefemme toute peine, amende corporelle criminelle et civille...; messieurs les généraulx desd. Monnoyes ont consenti aud. entérinnement comme ainsi que le roy, notre dit seigneur, le veult et mande par sesd. lettres »).
(Z1b 30 f° 104v°)

22 8 avril 1483 : Sentence à l'encontre de Pierre Filzdefemme le jeune, anciennement maître particulier de la Monnaie de Bourges, pour écharceté de loi trouvée en une boîte d'écus d'or au soleil (« ...pour raison d'avoir excédé le remède en une boiste d'escuz d'or au soleil par lui faicte en lad. Monnoye du IIe jour de may mil CCCCIIIIxx et deux jusques au XXIe jour de juillet exclus ensuivant oud. an, en laquelle boiste avoit XIII deniers d'or desd. escuz [jugez eschars de loy] ung VIIIe de carat d'or fin pour marc... ».). Amende de 10 livres tournois.
(Z1b 30 f° 104v°)

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !